Alpes Maritimes - Site Poèmes & Diaporama de L'Arié...Joie

Bienvenue Chez Arié...Joie
Aller au contenu
Les News

MerciDe Laisser Un MessageDans MonLivre d'Or

Comment Jugez-vous le Contenu du Site ?
A) Très Satisfaisant
B) Satisfaisant
C) Insatisfaisant
D) Très Insatisfaisant
E) Sans Avis
Entre Riviera et Merveilles
 
Dans cette partie maritime des Alpes, les Maralpins sont fiers de leur Côte d’Azur,
Après avoir connu les fastes de la Belle Époque sur la Baie des Anges à Nice,
Cannes et sa croisette, festonnée de palmiers, attire les célébrités aux enjôleuses figures,
Alors que Menton, la « perle de la côte », embaume la cité de citron par son Festival des délices.
 
Loin de la foule bigarrée et tapageuse du bord de plage huppé,
Prenons de la hauteur pour contempler le bleu entre ciel et mer,
En balcons au-dessus de la Riviéra, les petits villages aux ruelles escarpées,
Écrasés de soleil, s’agrippent audacieusement au relief abrupt et fier.
 
Au-dessus de la rade de Villefranche sur Mer, le nid d’aigle de Eze,
Les pieds dans la Méditerranée, la tête dans le ciel et les montagnes pour couronne,
Planté sur son éperon rocheux, le village s’étage sur trois niveaux en falaises,
Ravagé par les Sarrazins, le bourg eut ses remparts avec ses vieilles portes baronnes.
 
Celle de La Poterne, double porte fortifiée, marque l’entrée de la cité médiévale,
Où les calades pentues mènent aux ruines du château sur les hauteurs de la bourgade,
Là suspendu sous l’azur du ciel, le jardin exotique offre un panorama phénoménal,
Les soirs d’été, l’Astorama  de la grande corniche vous ouvrira le Cosmos étoilé sans gardes.
 
En arrière du magnifique littoral, perché entre terre et ciel, Peillon fascine,
A l’abri des incursions, les méandres des ruelles dévoilent « la civilisation du rocher »,
Sentinelle du Midi, ce village d’adret est à l’abri du Mistral des cimes,
Baigné dans l’odeur des pins, des genêts tapissant vallées et collines harnachées.
 
Perchée au milieu des oliviers et des champs de fleurs, Vence l’ancestrale,
Avec sa chapelle du Rosaire décorée par Matisse, sa fontaine et sa tour,
Toute proche de St Paul, comme une grosse amande posée au faîte d’une colline castrale,
Un havre pour les artistes peintres honorés à l’auberge de la Colombe d’Or pour toujours.
 
A l’entrée des Gorges du Loup, Gourdon sur son promontoire rocheux, donne le vertige
Les plus audacieux monteront au village par le sentier muletier en lacets du Paradis,
Jadis ce site accroché au bord d’une vertigineuse falaise servait de guet aux prodiges,
Ce bourg enchante par ses charmantes placettes au détour des rues étroites raidies.
 
L’austère château aux tours rondes dévoile ses toits de tuiles roses nuancées de beige,
Son jardin en terrasses installées au bord du vide, recèle des buis tricentenaires,
Dans ce site à couper le souffle, les parapentistes  évoluent au-dessus du précipice en stratèges,
Volant dans l’azur sur les pentes du plateau de Caussols et des Gorges du Loup millénaires.
 
Entre Provence et Préalpes, Puget-Théniers village médiéval au milieu des restanques d’oliviers,
Lieu de départ des randonnées le long de la Roudoule à la rencontre de Notre Dame,
En continuant par les lacets des ravins de Mariola et d’Adoas en surplomb des sentiers,
Pour profiter au retour de la halte fraîcheur autour de la fontaine sous l’ombrage des platanes.
 
Au débouché des Gorges de la Roudoule on fait fasse à la nature sauvage tourmentée,
Dans un amoncellement de rochers et de hautes murailles à pic qui l’enserrent,
Sans effroi, l’érosion millénaire continu à fasciner à travers les calcaires fossilisés,
Au pays du romarin au puissant parfum embaumant la garrigue et la bruyère.
 
Dans les Gorges du Cian, un canyon multicolore taillé dans le schiste rouge rouilleux,
Couronnées de hêtres et de conifères, les gorges offrent une succession de paysages fabuleux,
Les entailles spectaculaires des deux Clues présentant des à-pics vertigineux,
Tout en offrant des vues plongeantes sur le torrent fougueux bondissant sur les seuils rocheux.
 
Commandant l’accès à l’Italie dans la vallée de la Roya, Tende aux maisons de schistes,
Dresse le clocher de la collégiale Ste Marie au-dessus des toits de lauzes,
Au pied du Mont Bego, les randonneurs découvriront la Vallée des Merveilles aux cent pistes,
Où sur des rochers moutonnés des milliers de gravures rupestres rappellent l’Âge de Bronze.
 
                                                                                                                                                                 L’ARIÉ….JOIE  
Compteur Arié...Joie
Retourner au contenu